Life Style

Sweet Week #3

23 janvier 2017

Coucou !

C’est en ce beau dimanche tout soleil (et qu’est-ce que ça fait du bien!) que je vous écrit la sweet week numéro 3. Une semaine où on nous avait promis une vague de froid super froid que moi je n’ai pas trouvé si froide que ça (mais bon j’admets que je ne suis que peu dehors^^). Une semaine également où j’ai passé& beaucoup de mon temps à rêver de notre voyage de noces et sur lequel je n’arrive pas à me décider. Non mais, sérieusement, comment on peut dépenser des milliers d’euros pour quelques jours d’une vie, alors qu’on a une maison  (et donc des frais, des frais et… des frais). Et en même temps comme peut-on ne pas profiter de cette peut-être unique occasion d’aller voir un morceau du monde qu’on ne verra plus jamais ? Comment ne pas mettre un pied sur une de ces cartes postales ? Comment ne pas imaginer notre peau à cette odeur de soleil, le plaisir de n’avoir ni lessive, ni ménage, ni vaisselle, ni factures, ni travail, ni … (et la liste est longue)? Pffff je suis un peu ambivalente vous l’aurez compris. Et puis coupable aussi parce que bon, on va pas dire qu’en soit c’est un dilemme des plus déprimant… J’ai besoin de vacances, de soleil, de dépaysement, de rencontrer d’autres gens, une autre culture, de farniente, d’activités nouvelles, de faire de jolies photos. J’ai envie d’un trek, d’un road trip, d’un tour des Etats-Unis, et puis d’une île. Bref, j’ai voulu partir en vacances et finalement je suis pas partie ^^

Si ça vous tente de jeter un oeil : [ici] & [ici]

Autre élément important de la semaine dont la plupart d’entre vous n’en retirerons rien du tout : j’étais au taquet, 8h tapante devant mon écran jeudi passé, pour acheter la formation en ligne de Greg Finck « Vivre durablement de la photographie ». Les 200 premiers devaient recevoir un bonus qu’il me fallait absolument, got it. Cela me fera donc bientôt 32h de formation à caser… quelque part ! Cela me sera bien nécessaire vu que je dois absolument faire rentrer dans mes poches 1500€, que je n’ai rien à vendre (ni objets, ni corps), que je ne sais pas me vendre, et que personne de veut de mes photos. Working on it.

La maison a pris un bonus avec un gros avancement dans mon bureau dont je vous parlais déjà les semaines précédentes. Quelques meubles sont posés, la déco entamée, mais il me reste encore pas mal de choses à faire. Cela dit, je suis contente de vous écrire depuis ce nouveau bureau où il fait vraiment bon vivre. La fenêtre donne sur le morceau de mon jardin de l’autre côté de la maison, et cela me donne très envie d’y planter un de mes arbres préférés, celui-ci [ici]. Rien qu’à l’idée de voir ses milliers de petites feuilles tomber et voler avec le vent comme si tout cela n’était pas réel me fait rêver.

Pour la version Black moment of the week, je ne dois pas aller chercher très loin : juste aller voir du côté de mon boulot. Je ne peux pas m’étaler là dessus ici, mais franchement, franchement, ce qui s’y passe n’est pas beau à voir.

Et enfin, pour la version « tout joli » & aussi « j’ai pas l’habitude je suis fatiguée », nous avons eu le plaisir de garder nos filleuls ce week-end à la maison. Des boules d’amour, de sourires & d’énergie. Le genre de week-end dont on ne ressort pas en forme mais rempli d’un petit quelque chose qui vous fait du bien ❤.

 

– Et vous ? Vous me racontez quoi ? –

 

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire