LifeStyle

Je débute au jardin – mes petites découvertes et déconvenues

29 avril 2018

Hello !

Peut-être que comme moi, vous adorez la nature. Moi j’en suis littéralement amoureuse (bon… hormis le côté bêbêtes qui pique/mort même si j’essaie toujours de ne pas leur faire de mal). Un jour, une amie m’a dit que des études montraient que le truc numéro 1 qui apporte du bonheur, c’est pas l’argent, c’est pas la santé, c’est bien la nature. Et bien ça ne m’étonne pas. Perso, depuis que nous avons acheté notre maison il y a 1 an et demi, j’ai le petit bonheur d’avoir ce coin de paradis. Un coin de paradis qui demande beaucoup d’énergie et de temps, mais je l’aime quand même.

Je débute littéralement dans le domaine, je me pose donc plein de questions toutes simples (auxquelles il est parfois très compliqué de trouver une réponse toute aussi simple). De ma petite expérience, je me suis dit que ça pourrait être chouette de partager avec vous mes découvertes et mes déconvenues dans quelques articles. J’ai le vif espoir de les relire dans 4 ou 5 ans et de me dire “waouw quelle évolution dis donc !”. Vos avis et conseils sont les bienvenus en commentaires, je ne me prétends pas du tout spécialiste !

1.Non, toutes les plantes n’ont pas besoin d’une exposition en plein soleil.

Croyance erronée de ma part. Par exemple, les hortensias [ici], les camélias [ici] ou les azalées [ici] se plaisent à la mi-ombre/ombre. C’est plus ou moins aussi le cas du basilic qui s’accommodera très bien de la mi-ombre plutôt que du soleil surtout en période chaude (en extérieur car en intérieur il a besoin de beaucoup de lumière… et d’eau).

 

    2. Oui, supprimer au fur et à mesure les fleurs fanées c’est bon pour les plantes.

C’est parfois un peu fastidieux, mais ça permet de garder un jardin tout en couleurs et surtout ça permet aux plantes de mettre toute leur énergie au profit de nouvelles fleurs.

 

3. Les bulbes, en fait, tu les plantes une fois et puis ça repousse tout seul chaque année

Ah ben oui, au début je le savais pas ^^ Et pourtant c’est top parce que du coup ça permet d’économiser de l’argent, du temps et de savoir à quoi un tel coin du jardin va ressembler. C’est par exemple le cas des tulipes, des jonquilles, du muguet, mais aussi des Dahlia [ici] et des pivoines [ici] que j’adore. En fonction du type de bulbes, certains se plantent à l’automne, à l’hiver ou au printemps. Cela permet d’avoir une floraison étalée sur l’année. Au-delà des bulbes, il y a aussi ce que l’on appelle les vivaces, qui fleurissent pendant plusieurs années, même si elles ne forment pas de bois, comme les marguerites bellis [ici] et un tas d’autres. Psssst, la lavande aussi ça repousse tout seul chaque année !

 

4. Les poules, ça adore le jardin. Et puis ça te balaie tout partout.

Avec la maison, on nous a livré des poules. Franchement, comme on habite la campagne c’est top. Des œufs frais et une chouette compagnie au jardin. Contrairement à ce que certains pourraient croire, les poules ça ne fait pas vraiment de bruit, ce sont les coqs (ah, ces mâles!). Elles ont un bel enclos, mais j’aime bien les voir se balader dans tout le jardin. Petit bémol, en fait elles grattent beaucoup le sol, dont les parterres de fleurs où on a pu, par exemple, mettre des copeaux de bois en décoration. Et puis aussi, en fait ça fait caca partout. : )

 

5. Avoir des tomates et des fraises sans devoir faire tout le travail, c’est possible.

Cette année, j’ai acheté des plans de tomates hauts comme ça (imaginez-moi en train d’espacer mes mains de 40 cm). L’année passée, j’avais tenté le semi mais pour une débutante comme moi ça n’a pas très bien marché. Ici je les ai mis en pot de terre cuite (le potager ne sera pas prêt cette année), avec un bon tuteur, et ça pousse, ça pousse, il y a même déjà des bourgeons de fleurs. Idem pour les fraises, j’ai choisi deux variétés : darselect (d’avril à juin) et elsanta (fraises d’automne). J’ai retenu : beaucoup de soleil, de l’eau en quantité mais jamais sur les feuilles. Pour les tomates, enlever “les gourmands”, ces tiges qui ne produiront pas de fruits/légumes (il y a deux écoles sur le sujet…) et qui poussent à “l’aisselle” des feuilles (j’essaie de m’habituer au jargon, ça me donne l’air de m’y connaître), mais les avis sont contraires (voir [ici]).

Voila, je vous laisse avec ces 5 infos jardins et vous reviens une prochaine fois avec d’autres !

 

 

 

 

You Might Also Like

Laisser un commentaire