D.I.Y, LifeStyle

DIY – Petit projet pour le jardin à réaliser soi-même

8 mars 2017

Coucou !

Alors que je commençais doucement à travailler notre jardin ce week-end, je me suis dit que ce petit panier de fleurs pourrait être un projet simple à réaliser et qui vous plairait. Il faut dire qu’avant de m’y mettre, j’essaie toujours de prendre des renseignements utiles. Ce qui veut dire que j’apprends de nouvelles choses pour novices et que je découvre des astuces… Donc ni une, ni deux je vous en parle dans cet article. Ce projet est très simple, cela ne nécessite pas grand chose et le résultat est très plaisant pour l’intérieur ou l’extérieur. En plus, ça vous prendra 30 minutes maximum.

 

Ce qu’il vous faut:

Un panier (ou un vieux cache pot, ou un bac, ou une caissette en bois, ou… dans tous les cas un contenant qui laisse s’échapper l’eau) | Du gravier (avec ou sans calcaire en fonction du type de plantes et de ce qu’elles aiment) ou des boules d’argiles | un feutre de drainage | du terreau universel ou adapté | de papier film ou quelque chose dans le même genre | un seau | de l’eau | accessoirement des gants, de l’engrais, un transplantoir, un mini panneau en bois, un marqueur blanc.

Mon choix de plantes s’est porté sur deux pots d’œillets roses et un pot de thym. Les œillets aiment le soleil, sont très faciles d’entretien, se plaisent au jardin, se plantent de septembre à mai, ont besoin d’un sol bien drainé et peuvent supporter des périodes de sécheresse. Idéalement, ils iront dehors à partir du printemps, en pot ou en bordure par exemple. Le top, c’est que les œillets sont faciles à reproduire, par bouturage, je compte bien m’y essayer le moment venu. Le thym quant à lui aime également le soleil et un sol bien drainé, c’est pour ça qu’ils vont bien ensemble !

Comment procéder

Préparez tout votre matériel à portée de main, comme pour la cuisine c’est plus facile, ça nous fait gagner du temps et on salit moins de choses à aller avec nos mains sales partout après (conseil de connaisseuse qui a toujours eu du mal à travailler proprement pour une raison qui m’est totalement inconnue). Assurez-vous que votre contenant laisse s’échapper l’eau, pas question de prendre un cache pot où l’eau va stagner dans le fond, ou alors assurez-vous qu’il soit suffisamment profond pour y mettre une bonne couche de graver ! Veillez également à ce que votre contenant soit suffisamment haut pour y mettre les couches nécessaires mais que votre plante soit bien couverte.

Immergez les plantes dans de l’eau pendant 15 minutes. Ça met un peu de terre partout dans l’eau mais l’essentiel reste bien dans le pot, pas d’inquiétude : )

Si comme moi votre contenant n’a pas les bords hermétiques, placez du papier film sur le pourtour. Déposez ensuite une couche d’environ 3 à 5 cm de gravier ou du billes d’argile, ajoutez le feutre de drainage afin que l’eau puisse s’échapper mais pas la terre. Ajoutez un peu de terreau, voire d’engrais (veillez alors à ce que les racines n’entrent pas en contact direct avec celui-ci et replacez une couche de terre par dessus – sauf indications contraires).

Sortez les plantes de leur pot délicatement, veillez à garder un maximum de terre et à ne pas abîmer les racines, mais à les desserrer un peu pour éviter qu’elles ne tournent en rond. Placez-les ou bon vous semble, comblez les trous restant avec le terreau et veillez à bien tasser afin d’éviter les bulles d’air. Arrosez un peu, ajouter votre petit panneau de bois, faites une photos Instagram (et partagez-la moi) et le tour est joué !

 

– Alors dites-moi, ça vous intéresse ce genre d’articles ? –

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Louise Grenadine 10 mars 2017 at 16 h 27 min
    Oh, trop chou ! *-*
    Excellente idée !
    • Reply Sarah-Victoria 10 mars 2017 at 17 h 40 min
      :-*

    Laisser un commentaire